Les jeux d’argent peuvent être très dangereux, et l’homme d’affaires Ronald Meyer l’a appris à ses dépens. Connu pour être le vice-président de NBC Universal, Ronald Meyer se retrouve actuellement dans une situation financière critique. En effet, en jouant au craps,il a perdu pas moins de 100 millions dollars. C’est une véritable catastrophe pour le septuagénaire qui se retrouve à demander de l’aide à ses anciens collaborateurs pour se sortir de cette mauvaise passe. Selon les informations, sa dépendance aux jeux d’argent est liée à un entourage peu fréquentable et notamment l’actrice Charlotte Kirk avec qui il a une relation depuis quelque temps.

Un flambeur avec de très mauvaises fréquentations

Selon le Daily Mail, Ronald Meyer a perdu 7 millions de dollars au casino en l’espace de seulement quelques heures. Au total, ses pertes sont estimées à 100 millions de dollars, ce qui l’a très vite mis dans une situation de faillite. En effet, même si ses revenus annuels chez NBC Universal étaient de 25 millions de dollars, sa folie pour le jeu a eu raison de sa fortune.

De nombreux établissements connaissaient bien Ronald Meyer, surtout ceux situés à Atlantic City. Ce dernier avait préparé tout un dispositif avec les responsables pour une discrétion totale de ses allées et venues dans les locaux des casinos. Pour éviter d’être repéré, il logeait uniquement à l’hôtel Mandarin Oriental et ses déplacements se faisaient systématiquement en hélicoptère. Comme tout bon amateur de casinos, il se rendait aussi régulièrement à Las Vegas. Au Caesars Palace, il dépensait à chaque fois entre 5 à 7 millions de dollars.

Sa relation compliquée avec l’actrice Charlotte Kirk a également contribué à son déclin. Avant d’être officiellement en couple, l’actrice et son fiancé figuraient parmi les personnes influentes de son entourage et n’hésitaient pas à lui soutirer d’immenses sommes d’argent.

La spirale infernale dans laquelle Ronald Meyer s’est embourbé l’a forcé à s’endetter auprès de plusieurs casinos aux États-Unis. Atlantic City et le Mohegan Sun figurent parmi les plus grands créanciers de l’homme d’affaires. Celui-ci aurait emprunté des sommes assez conséquentes auprès de ces établissements afin de continuer à jouer. En faillite, Ronald Meyer n’a eu d’autre choix que de faire appel à des connaissances pour l’aider à s’en sortir. C’est notamment le cas de son ancien associé de la Creative Artists Agency, Michael Oyitz. Ce dernier a été sollicité afin de régler deux dettes atteignant plus de 11 millions de dollars.

Qui est vraiment Ronald Meyer ?

Ronald Meyer ou Ron Meyer est un ancien agent et homme d’affaires très connu aux États-Unis. En 1975, il crée l’agence Creative Artists Agency pour représenter les personnes influentes à Los Angeles. Avant cela, il a été agent pour la Paul Kohner Agency de 1964 à 1970 et pour la William Morris Agency de 1970 à 1975. En septembre 2013, il devient le vice-président de NBC Universal. Il démissionne en août 2020 après un scandale sur sa relation extra-conjugale avec une femme qui s’avèrera être l’actrice Charlotte Kirk.

Ce sont surtout ses frasques dans l’enceinte des casinos qui font parler de lui. Il a été reconnu comme étant dépendant aux jeux d’argent, pourtant il n’a jamais voulu aucune aide pour l’aider à arrêter. Atlantic City et Las Vegas sont ses villes de prédilection où il n’hésitait pas à dépenser des sommes folles. Dans les casinos, il est possible de gagner des sommes conséquentes. Mais il est aussi possible de perdre énormément. C’est ce qui est arrivé à Ron Meyer puisqu’en jouant uniquement au craps, il a perdu pas moins de 100 millions de dollars, ce qui l’a poussé à la faillite.