Début 2017 la loi Suisse ne proposait aucune législation pour les jeux de casino en ligne. La loi sur les jeux de hasard ne s’applique à l’heure actuelle que pour les casinos terrestres. Néanmoins la législation c’est concentrée en mars 2017 sur une ouverture prochainement de sites de casinos en ligne suisses. Cette législation permettrait seulement aux établissements physiques de proposer aux joueurs de jouer de l’argent en ligne.

Depuis mars 2017, un joueur susceptible de s’inscrire sur un casino en ligne peut donc le faire sans enfreindre la loi, mais certaines plates-formes sont interdites d’accès depuis la Suisse. Les éventuelles pertes sont ainsi de la responsabilité personnelle du joueur. L’accès aux sites étrangers est désormais bloqué afin d’inciter les joueurs à jouer sur les casinos Suisse. Il est néanmoins possible d’accéder à certaines plates-formes étrangères de casinos en ligne, mais le joueur sera averti qu’il se rend dans un espace de jeu illégal.

A ce jour, la législation Suisse semble donc s’orienter vers le même modèle que la Belgique a appliqué. C’est à dire une ouverture aux jeux en ligne aux établissement qui disposent déjà d’une licence terrestre. Comme pour la majorité des pays européens, cette loi souhaite soulever le problème d’éventuelles addictions liées à l’aspect virtuel des jeux. Un joueur Suisse devra donc prouver qu’il a l’âge légal pour s’inscrire et jouer de l’argent. Des mises maximales devraient également être instaurées afin de minimiser les pertes éventuelles des joueurs.

Il est néanmoins à noter que la loi sur les jeux d’argent en ligne en Suisse est susceptible de bouger encore en 2017, certains élus souhaitant simplement interdire la publicité vers ces sites alors que d’autres préféreraient les interdire complètement.