Depuis la promulgation de la loi du 12 mai 2010, il est légal en France de jouer à des jeux d’argent en ligne. Cette loi ouvre la porte à une libre concurrence en matière de jeux d’argent et de casinos sur internet.

L’autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) est l’organisme français qui s’occupe du contrôle des jeux d’argents sur internet. C’est également cet organisme qui délivre les licences nécessaires pour l’ouverture de ces structures en ligne.

Néanmoins, la législation française n’a ouvert ces autorisations qu’à certains types de jeux de casino. Parmi les jeux de casinos en ligne autorisés nous retrouvons les jeux de cercles.

A ce jour, la législation française n’autorise pas les machines à sous, le vidéo poker, ou encore les jeux de tables tel que le black-jack, la roulette et le punto-banco. Cette interdiction française vise à protéger les joueurs les plus vulnérables qui présentent une addiction aux jeux d’argent.

Les plate-formes de jeux de casinos en ligne doivent néanmoins respecter plusieurs consignes.
La première comme pour les casinos terrestres est la vérification de l’âge des joueurs. Afin de pouvoir jouer en ligne, vous devrez donc obligatoirement faire vérifier votre identité afin de valider votre compte. Cela se fait par l’envoi par voie postale ou par e-mail d’une photocopie de vos pièces d’identité. Sans cette vérification, il vous sera impossible de retirer votre argent, et votre compte sera quant à lui indisponible tant que votre profil n’aura pas été validé.Cette vérification permet également aux autorités françaises de contrôler l’accessibilité des jeux de casinos en ligne aux joueurs qui sont interdits dans les casinos terrestres.

Il est néanmoins à noter que l’interdiction légale de jouer aux casinos en ligne n’empêche pas à des milliers de joueurs français de jouer sur des sites basés à l’étranger. Il est tout de même à noter que le fait de fréquenter des sites qui ne disposent pas d’une accréditation de l’ARJEL peut entraîner les joueurs à des poursuites.