Le Poker est un jeu combinant stratégie et hasard. Le Poker Texas Hold’em doit son nom à son État d’origine, en l’occurrence le Texas. Après une longue évolution, de nombreuses variantes du jeu ont vu le jour. Tel est le cas du Poker Texas Hold’em Limit et du PokerTexas Hold’em no limit. Le déroulement du jeu dans ces deux variétés est quasi identique, à une règle près.

La différence entre Texas Hold’em Limit et No Limit

Dans le Texas Hold’em Limit, le montant des relances que peuvent faire les joueurs est limité dès le début du jeu. Par contre, dans le Texas Hold’em No Limit, aucune restriction de relance n’est prévue, ce qui fait que les joueurs peuvent relancer le montant des jetons, chaque fois qu’ils l’estiment judicieux.

La distribution des cartes et le déroulement du jeu

Au poker, le dealer, distribue les cartes aux joueurs. Ce faisant, il commence par servir le joueur qui est à sa gauche. Chaque joueur a droit à deux cartes, lesquelles sont partagées une par une. Les mises proprement dites commencent à l’issue de l’attribution de ces dernières. Et lorsque tous les joueurs se sont prononcés, le donneur expose les 3 cartes qui constitueront le flop, en brulant une carte sur deux. Après quoi, les joueurs se prononcent de nouveau, et le dealer expose la quatrième carte, laquelle est communément appelée le Turn. Le même procédé est exécuté pour la River, autre appellation de la cinquième carte.

Les actions possibles

À chaque fois que les joueurs s’expriment, trois possibilités s’offrent à eux. Ou bien ils appellent (call), ou bien ils misent (raise), ou bien ils se couchent (fold). Bien évidemment, l’action des joueurs dépend de leurs mains et de l’attitude de leurs adversaires.

Les mises

Les mises se font par tour. En effet, au cours d’une partie, chaque joueur sera tour à tour petite blinde et grande blinde. On entend par petite blinde, le joueur qui misera obligatoirement en premier, quelle que soit la carte qu’il a en main. C’est généralement le cas du joueur assis à gauche du donneur.
Quant à la grande blinde, il s’agit du joueur qui suit la petite blinde. Ce premier doit miser le double de la mise de la petite blinde, quelle que soit sa main. Les autres joueurs suivront ensuite et devront parier sur les mêmes jetons que la grande blinde.

Les combinaisons possibles

Il convient de savoir ici que tous les joueurs ont le droit de compléter les deux cartes dont ils disposent, avec celles qui sont exposées sur la table.
Il existe au Poker Texas Hold’em plusieurs combinaisons de cartes possibles. L’ordre de grandeur des combinaisons se déroule comme suit : la carte la plus basse est la 2, tandis que la plus forte est l’As. Vient ensuite la Paire qui associe deux cartes de la même valeur. Puis arrive La Bi-paire. La main constituée de trois cartes de la même valeur est appelée Brelan : elle est plus forte que la Bi-paire mais se trouve moins forte que la Quinte. La Quinte associe, quant à elle, 5 cartes qui se suivent, à l’instar du 2, 3, 4, 5 et 6. La Couleur combine 5 cartes de la même couleur. Le Full est une main plus forte que la Couleur et mélange une Paire et un Brelan. Le Carré, lui, est plus fort que le Full en ce sens qu’il regroupe 4 cartes de la même valeur. En ce qui concerne la Quinte flush, elle lie 5 cartes qui se suivent, et ce, de la même couleur. La main la plus forte au poker est la Quinte flush royale. Elle assemble en effet les cinq cartes les plus fortes, lesquelles doivent aussi être de la même couleur : le 10, le Valet, la Dame, le Roi et l’As.
Enfin, 4 couleurs sont disponibles au poker : le pique, le trèfle, le cœur et le carreau.

La main gagnante

Dans le Poker Texas Hold’em, le joueur qui a la main la plus forte remporte le pot. Et lorsque les mains des joueurs sont identiques, le pot est divisé à parts égales.