La FDJ a porté plainte contre les gérants de la maison de la presse de Chevry, à Gif-sur-Yvette (Essonne) pour escroquerie et abus de confiance. Elle accuse le couple d’avoir détourné des gains pendant plusieurs années.

Quand la FDJ mène l’enquête

L’affaire débute en 2016, lorsqu’un couple de joueurs persuadé de s’être fait arnaquer décide d’alerter la FDJ. Ils en sont certains : la gérante a sciemment échangé un billet gagnant contre un perdant afin d’empocher la somme.

Pour en avoir le cœur net, la FDJ décide de mener elle-même sa petite enquête ! En s’aidant de clients « mystères », elle organise des inspections cachées dans la maison de la presse. D’après les premiers rapports, l’arnaque semble avérée, et même répétée. « Ce sont des gains variés, petits ou beaucoup plus importants, qui ont été détournés. Les joueurs perdaient parfois la totalité de leur ticket, d’autres fois seulement une partie. Ce sera à la justice d’évaluer la somme globale. » a déclaré un porte-parole du groupe au Parisien.

En tout cas, cela ne semble pas surprendre les habitués de la maison. Nicolas, un client régulier, tient à se constituer partie civile. Il estime que l’arnaque dure depuis plusieurs années déjà, car il avait signalé un autre problème à la FDJ en 2012. “Un jour, explique-t-il, j’avais apporté trois tickets de Loto à vérifier, et la patronne m’avait dit qu’ils étaient perdants. Mais je m’étais méfié, parce que sa machine avait fait un drôle de bruit et que je l’avais vue se décomposer en découvrant le résultat. Je lui avais alors demandé de me rendre mes tickets, mais elle avait refusé, prétextant qu’elle les avait jetés à la poubelle et ne savait plus lesquels c’était.»

La FDJ tient à rassurer sa clientèle

Après avoir constaté plusieurs infractions suite à son enquête interne, la FDJ a décidé de retirer l’agrément du buraliste, et de porter plainte pour bien marquer le coup. “Des affaires comme celle-ci remettent en cause notre crédibilité, et c’est pour cela que nous avons attaqué. » précise le porte-parole.

La firme tient donc avant tout à rassurer ses clients et à enrayer tout de suite la peur qui pourrait s’emparer d’eux. Elle tient à le préciser : ces cas sont extrêmement rares. Les commerces agréés font l’objet de contrôles réguliers…. plus de 32 000 en 2016.

En tout cas, il existe des solutions pour éviter ce type d’arnaque. Déjà, nul besoin de donner son ticket au buraliste pour vérifier ses gains aux jeux de tirage ! Dans tous les établissement, on trouve un espace joueurs avec un vérificateur de résultats. Cette machine affiche instantanément vos gains quand vous scannez le code-barre de votre ticket. L’application FDJ permet même de scanner son code-barre sans bouger de chez soi… N’hésitez pas à utiliser ces outils pour jouer en toute quiétude.