Pourquoi faut-il subir le sale temps de Londres pour découvrir ses plus beaux chefs-d’œuvre et, entre deux visites, de profiter de ses jeux favoris dans un casino de renom ? Eh bien, avec le nouveau projet du grand groupe hôtelier et casinotier américain Las Vegas Sands, votre rêve pourrait bientôt devenir une réalité. En effet, l’entreprise du milliardaire Sheldon Adelson prévoit de construire une réplique de la capitale anglaise dans les trois années à venir à Macao. 

C’est désormais officiel. Le groupe américain Las Vegas Sands projette de bâtir une réplique de Londres en plein Macao, le seul territoire chinois où les jeux d’argent sont autorisés. Ce projet titanesque qui coûtera la bagatelle de 1,1 milliard de dollars devrait normalement voir le jour d’ici trois ans et s’appellera « The Londoner ». La réplique de la capitale britannique sera alors installée au cœur du complexe touristique du groupe, le Sands Cotai Central et accueillera les monuments les plus emblématiques de la cité de Sa Majesté. 

Pour les autorités macanéennes, il s’agit d’une opportunité en or pour relancer son économie après une longue période morose. En effet, en 2014, le gouvernement central chinois a lancé une vaste campagne anti-corruption ce qui a abouti à la fuite de milliers de joueurs, dont des flambeurs VIP, et d’opérateurs de casino. La situation ne s’est pas du tout améliorée lorsque l’économie de tout le continent a traversé une longue période de crise. Maintenant que les choses commencent à revenir petit à petit à la normale, la région administrative spéciale de Macao pourra enfin profiter des retombées fiscales issues des jeux d’argent. Les experts estiment à 16 % la hausse des revenus des jeux de casino en septembre 2017. Donc, pour inciter les joueurs du monde entier à y retourner, les opérateurs de casinos de la ville ont décidé de diversifier leurs offres en proposant entre autres des complexes ludiques où sont réunies des activités pour tous les goûts allant des parcs à thèmes à des restaurants gastronomiques. 

Il a donc fallu attendre l’année 2016 pour que les visiteurs retrouvent les machines à sous de Macao. Et pour se préparer à recevoir toute cette population, les grands groupes hôteliers de la ville ont tous investi dans la rénovation ou l’agrandissement de leurs sites. Parmi eux, l’on peut parler par exemple de MGM avec son complexe MGM Cotai qui se dotera d’une toute nouvelle salle de spectacle, d’un spa flambant neuf et de 1 500 chambres d’hôtel. Le groupe SJM quant à lui compte ouvrir des hôtels Lagerfeld et Versace au sein de son Grand Lisboa  Palace. 

Et pour en revenir au projet « The Londoner », celui-ci sera installé à quelques pas du « Venetian » et du « Parisian » qui, rappelons-le, sont respectivement les répliques de la ville de Venise et de Paris. Le casinotier américain ne compte pas en rester là puisqu’il envisage également d’ajouter 295 suites supplémentaires à son hôtel Four Seasons. Au total, ce sont pas moins de 13 milliards de dollars que Sands a investi à Macao depuis son implantation dans la région il y a 15 ans.